Suivez Pascal Gannat sur Twitter
Page Facebook Pascal Gannat

Vendredi 24 Juin 2016, en session plénière du Conseil Régional, Christophe CLERGEAU, Président du Groupe Socialiste, est intervenu pour présenter des évolutions, majeures à ses yeux, de la sinistre directive Bolkestein concernant le travail détaché qui est en forte progression en France et qui contribue au développement du chômage.


Le « paquet mobilité » de la Commission Européenne prévoit certes quelques améliorations mais ne permettra pas de contenir le flot de travailleurs dans les secteurs agricoles et du bâtiment notamment. Pascal NICOT, élu FN au CR, a rappelé à M. CLERGEAU que ce paquet mobilité ne modifie pas la directive sur un point essentiel – le paiement des charges sociales et patronales dans le pays d’origine, créant ainsi une distorsion de concurrence défavorable aux travailleurs français. Il a également ajouté que les travailleurs détachés sont rarement déclarés pour le nombre d’heures de travail réellement effectuées, ce qui participe au développement du travail au noir.


Dans un contexte de rejet des politiques européennes, M. CLERGEAU, membre du comité des régions au sein de l’UE a cru utile d’affirmer que ce paquet mobilité allait permettre de lutter efficacement contre le développement du travail détaché alors qu’il ne s’agit que de mesurettes technocratiques qui ne modifient pas l’essentiel, à savoir qu’à compétences égales, les travailleurs français sont discriminés à l’embauche par le bas coût global, salarial et social, d’un travailleur détaché.


 

Pascal Nicot

Conseiller Régional, membre de la commission Entreprises, Enseignement Supérieur et Recherche

  

Pascal Nicot

Front National-Rassemblement Bleu Marine

Conseil Régional Pays de la Loire

01/07/2016

Travail détaché : Le FN dénonce l’enfumage de M. CLERGEAU