Le gouvernement annule le transfert vers NDDL

Le gouvernement a annoncé ce matin sa décision d’enterrer définitivement le projet de transfert d’aéroport vers Notre Dame des Landes.

Cette décision, qui aurait du intervenir il y a fort longtemps, est conforme à ce que nous espérions et nous avons toujours manifesté notre opposition à ce projet, dont les aspects financiers nous paraissaient "opaques". Nous n'avons jamais pu, malgré un recours à la CADA (Commission d'Accès aux Documents Administratifs) obtenir que nous soient communiqués les éléments précis et disponibles.

Au delà de l'aspect purement écologique, certes important, c'est surtout l'inutilité de cette seconde plate-forme aéroportuaire qui nous paraissait évidente, dès lors que l’actuel aéroport semblait devoir être maintenu en activité.

Des aménagements y sont à prévoir, comme dans tout aéroport au fil du temps, afin d'accueillir au mieux les passagers, mais nous avons la certitude que Nantes-Atlantique possède un potentiel important de développement des capacités de traitement pour les décennies à venir.


Jean Goychman

Président du groupe FN-RBM

                                                                                                                                                                        Conseil régional des Pays de la Loire

Jean Goychman

Front National-Rassemblement Bleu Marine

Conseil Régional du Maine et Loire

Annulation du projet NDDL Aéroport de Notre-Dame-des-Landes