Suivez Pascal Gannat sur Twitter
Page Facebook Pascal Gannat

Non à l’importation des clandestins dans les Pays de la Loire

Oui aux référendums locaux dans les communes concernées.


 

                Le gouvernement annonce son intention de libérer, d’ici la fin de l’année, quelque douze mille places d’hébergement dans différentes régions, pour y répartir des immigrés clandestins venus de Calais et de Paris. Ainsi, la misère des « migrants » va-t-elle être répartie d’un bout à l’autre du pays (exception faite, notamment, de la Corse !) et l’Ouest lui-même ne sera pas épargné par cette « chance pour la France ». En effet, la Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire accueilleront environ 2 500 cents clandestins.


 

               Ce sont d’ailleurs les Pays de la Loire qui subiront le plus cette charge avec 922 clandestins, alors que nous ne disposons que d’une capacité d’accueil de 300 places. Trop de Ligériens vivent encore dans une situation précaire et ne peuvent supporter l’arrivée de clandestins supplémentaires, qui va multiplier les problèmes de dégradations, d’islamisation forcée et de criminalités. En cette période de crise, répartir la misère suscitera la révolte, comme en Corse et la création de places d’accueil créera un flux continu d’immigration clandestine.


              Mais la gauche, ainsi que la droite des REPS-UDI –Modem, aveuglés qu’ils sont par leur désir d’importer des étrangers pour faire peser à la baisse sur les salaires de français, se moque bien de l’avis de ces derniers. Les Ligériens n’ont pas à financer ces politiques migratoires de la gauche au pouvoir, qui aime tellement les pauvres qu’elle souhaite toujours en importer davantage et les faire entretenir par les classes moyennes modestes, majoritaires dans les Pays de la Loire. La droite qui se dit d’opposition ne s’oppose pas, prisonnière de son européisme béat.


 

Face à ce déni démocratie qui réduit au silence les élus locaux, le groupe Front National exige la tenue de consultations locales, pour que les Ligériens s’expriment enfin sur leur volonté d’accueillir toujours plus d’étrangers chez eux.



Pascal Gannat

Président du groupe FN au Conseil régional des Pays de la Loire


 

    


  

Pascal Gannat Président groupe des élus 

Front National-Rassemblement Bleu Marine

Conseil Régional Pays de la Loire

17/06/2016

Non à l'importation des clandestins en Pays de la Loire