Suivez Pascal Gannat sur Twitter
Page Facebook Pascal Gannat


Aujourd’hui, la Région des Pays de la Loire organisait sa consultation régionale sur la feuille de route énergétique. L’ambitieux catalogue de mesures présentées en ce jour semble être en retard de quelques années.

 


Au même moment où la direction d’EDF annonce la fermeture de 2 tranches sur 4 de la centrale de Cordemais à l’horizon 2018, en dépit de notables efforts d’adaptation écologique, l’équipe de Bruno RETAILLEAU exprime son désir tout miser sur l’éoliens, aux détriments d’autres projets écologiques engageants.

 


Les élus régionaux du Front National partagent les inquiétudes environnementales de la majorité dans son souci mieux consommer et de produire durablement. Mais ils ne sont pas dupes de cette consultation. C’est beaucoup de vent pour expliquer aux citoyens qu’ils auront plus d’éoliennes chez eux. La majorité travaille-t-elle pour le bien commun ou pour le lobby des éoliennes industrielles, dont la nocivité a été maintes fois démontrée ?

 


Les élus Front National des Pays de la Loire se posent en faveur d’un mix énergétique équilibré, notamment pour des projets de recherches sur la géothermie et la biomasse, ainsi que l’hydrolienne, qui sont les vrais futurs modes de production d’énergies durables, propres et efficaces.



  

Groupe des élus 

Front National-Rassemblement Bleu Marine

Conseil Régional Pays de la Loire

08/09/2016

Energie: Bruno Retailleau brasse du vent