Suivez Pascal Gannat sur Twitter
Page Facebook Pascal Gannat

J’ai participé au Congrès du FN qui s’est tenu à Lille samedi et dimanche derniers. Marine Le Pen a été réélue brillamment la tête du mouvement et a adopté le principe du changement de nom de notre parti qui devrait donc s’appeler « Rassemblement National » si les militants valident ce nom par vote.

 

Notre mouvement s’inscrit donc désormais dans une perspective de rassemblement à l’instar de ce que nos alliés autrichiens et italiens ont pu réaliser et qui les ont conduits à la victoire. Nous entendons constituer un pôle majoritaire pour défendre les français et les européens face aux technocrates et financiers mondialisés qui asservissent les peuples pour satisfaire leurs appétits sans cesse plus voraces.

 

Protection des peuples face à la déferlante migratoire, protection de nos productions agricoles et industrielles face au libre-échangisme qui les ruine, réduction de la fiscalité en recentrant l’Etat sur ses missions régaliennes, défense de notre civilisation, c’est-à-dire de nos valeurs familiales, de notre culture et de notre patrimoine. En un mot, remettre l’église au centre du village !  Ce projet, nous en sommes persuadés, recueille l’assentiment d’une majorité des français. De ce point de vue, le congrès de Lille fut une étape essentielle vers la conquête du pouvoir et la poursuite de notre implantation locale.


 

Pascal Nicot

Conseiller Régional, membre de la commission Entreprises, Enseignement Supérieur et Recherche

  

Pascal Nicot

Front National-Rassemblement Bleu Marine

Conseil Régional Pays de la Loire

14/03/2018

Pascal Nicot - Un congrès fondateur pour la conquête du pouvoir